Je suis née à Douai en 1980 mais j'ai grandi à Tours. D'un père peintre, musicien, prof d'arts plastiques et arts appliqués et d'une mère secrétaire, randonneuse, grande organisatrice d'événements "qui font du bien", je me suis frayée un chemin dans le milieu artistique et l'entreprenariat culturel. Le goût pour le spectacle, le textile et la couleur ont vite rempli mon imaginaire créatif. 

   Partie à Paris pour des études de Design d'espaces à l'Ecole Boulle, je me suis tout de suite sentie à l'aise à la capitale. De musées en salles de spectacle, j'enrichissais cette soif de créations de jours en jours. Tout naturellement, j'ai poursuivi mon parcours d'études en DMA Costume au Lycée Paul Poiret. En 2002, je commence à travailler dans des ateliers de costumes et pour des compagnies parisiennes avant de partir m'installer en 2010 à Dijon et continuer d'exercer mon métier de costumière aussi bien à l'Opéra de Dijon que pour des compagnies bourguignonnes. 

 

   Ce milieu me plaît, le travail de coupe, d'assemblage de matières plus ou moins complexes me passionne mais il me manque une approche plus poussée de la couleur. Je décide donc de retourner à Paris en 2014 pour suivre un CAP de peintre-décoratrice à l'Ecole Artemisia. Forte de cette nouvelle compétence, il m'arrive de réaliser des fresques dans des lieux publiques ou pour des particuliers mais c'est toujours vers le textile que mon cœur se tourne. Je décide donc de me former d'abord en autodidacte à la teinture et aux patines de costumes puis de me perfectionner avec les techniques plus naturelles de teintures végétales chez Lainamac dans la Creuse. J'en profite pour me former également au feutre et feutre nuno. 

 

   Je possède maintenant tout ce qu'il me faut pour créer les vêtements que j'ai en tête depuis des années, des vêtements fluides et généreux en matière et en couleurs subtiles issues de la nature. Des micro-éditions naissent à l'Atelier des Végétales qui a trouvé son ancrage au 3 rue du Tillot à Dijon. 

 

   Entrant sereine dans la quarantaine, une nouvelle envie vient de naître en moi, celle de transmettre et partager ce que j'ai appris toutes ces années. Mon atelier est ouvert au public qui souhaite goûter aux couleurs naturelles, à la fusion de la laine et de la soie par le travail du feutre, mais aussi à l'exercice de la couture. 

crédit photo Latifa Messaoudi